IMG_5423-Modifier-1 contraste +.jpg

TRIO

  1er Album   

Sounds   of   Brelok

LOGO_JAZZ_to_etiq3.jpeg
JAZZ-ETOILES.png
Capture d’écran 2020-11-10 à 12.16.40.
Capture d’écran 2020-11-10 à 12.18.04.

"Le trio des Space Galvachers a beau être composé d'un violoniste, Clément Janinet, d'un violoncelliste, Clément Petit, et d'un percussionniste, Benjamin Flament, il sonne comme un gros gamelan moderne ou un orchestre symphonique ! Certaines pièces nous entraînent sur des chemins de terre sans âge, des paysages inattendus..." J.J. Birgé

Capture d’écran 2020-11-10 à 12.22.06.

Disque de la Semaine!

"Sounds of Brelok, l’un des disques les plus originaux et osés de cette si spéciale année 2020".

Capture d’écran 2021-03-15 à 21.01.15.

DERNIERES NOUVELLES DU JAZZ  (Xavier Prévost)

Tous les instruments circulent librement de l'acoustique à l'électronique. Beaucoup de sonorités littéralement inouïes, dans un parcours aussi libre que cohérent. On se précipite !

"Cet album est un exemple de ce que de jeunes créateurs font de leur héritage culturel et des tendances aux marges de l’aventure musicale" Guy Sitruk

Quelques décennies séparent à peine la fin de la galvache et les débuts du programme Apollo. Ici coexistent astronautes et galvachers, dans cette abondance de contrastes, de pistes brouillées et de bricolages féconds, dont on se plaît à imaginer qu’ils eussent offerts autant d’occasions de réinventer chaque morceau dans l’instant, sur une scène.

Clément Janinet : Violons

Clément Petit : Violoncelle

Benjamin Flament: Percussions

ECOUTER

Des velléités d’Ailleurs … Une quête spatiale fantasmée… Une odyssée sidérale chimérique: la mission n'aura pas lieu.

A-t-elle même simplement existé dans la tête de ces éternels losers cosmiques? … Un naufrage dans l'oeuf, comme pour dire que l’utopie véritable est ici: la tête dans le ciel et les pieds dans la terre.
Le son de Space Galvachers c'est ça! Organique et terrien par essence, distordu et contemporain dans la forme, il est étrangement familier et transporte les telluriens que nous sommes.


Un trio dont « l’artisanat sonore » et l'instrumentation permettent une alchimie naturelle entre contemporain et traditionnel, acoustique et électrique.
Un premier opus qui présente un répertoire mêlant des mélodies épurées et des improvisations texturales qui viennent mettre en exergue le son du groupe.

Le coeur de la démarche sonore du trio réside dans une recherche timbrale dont la force suggestive amène inexorablement l'auditeur vers un voyage déroutant, un espace subtil entre le connu et l'inconnu : entre des sons à « résonance traditionnelle » que l’on connait mais qui ne sont pas intacts, et d'autres que l'on ne connaît pas mais qui nous semblent étonnamment proches

logo departement.png
Capture d’écran 2020-04-09 à 16.01.43.